Mais Qu'est-Ce Que C'est ?

  • : A travers les yeux bleus de Carotte & co
  • : Ce que je ressens, ce que j'observe autour de moi, mes impressions, simples mais réelles.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Carotte & co
  • Ancienne attachée de presse convertie dans la banque, j'aime décrire, raconter ce que j'observe, ce que je vis.
  • Ancienne attachée de presse convertie dans la banque, j'aime décrire, raconter ce que j'observe, ce que je vis.

Recherche

Archives

13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 17:25

Voilà quelques semaines déjà que je prépare mon départ définitif de Paris, départ qui se rapproche à grand pas... J-6 ! Qui aurait cru un jour que je quitterai cette ville qui me fascine tant, mes amis, ma famille, mes repères, et dans laquelle je souhaitais voir grandir mes enfants et faire carrière. 

J'aime l'idée de tout faire à pieds, de ne pas conduire pour me rendre quelque part. Sortir mon pass navigo une fois arrivée dans la bouche de métro et passer rapidement le portique devant les touristes qui ont un simple ticket... c'est comme si j'avais le "permis de vivre à Paris". Mais voilà, depuis quelques jours ce pass est résilié et moi aussi désormais je sors mon petit ticket, un déchirement total.

Là où je vais, à plusieurs heures de Paris, le métro n'existe pas, et la voiture est essentielle pour toute vie sociale. Alors j'ai du en choisir une, la commander et désormais je l'attends comme si j'attendais mon "droit de sortie".

Je vais également vivre dans une maison, une grande maison de 7 pièces, avec un grand jardin. Penser au ménage me donne des sueurs froides, quant à l'entretien du jardin avec mes mains tout sauf vertes je me dis que je me dois de déléguer cette lourde tâche à l'homme qui partage ma vie.

Le coeur lourd, je partirai dans quelques jours loin de l'agitation parisienne, loin des bruits de mes voisins qui m'insupportent souvent, loin de cette odeur de poney qui règne dans le métro, loin de mes 6 étages sans ascenseur.

Aujourd'hui je me dirige vers une qualité de vie supérieure, au grand air où tout est moins cher. A moi les promenades près de la mer, les barbecues dans le jardin, les moments lecture sur ma chaise longue, les courses interminables dans un grand supermarché à pousser mon caddie, la multitude de ronds-points, la vie de famille...

 

En attendant, de m'habituer à ce grand chamboulement j'ai hâte d'acceuillir mes premiers invités parisiens et d'écrire sur mon quotidien breton (sur ce blog ou sur un tout autre créé spécialement, idée en cours), en espérant qu'il s'y passera des choses croustillantes !!

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 11:16

De retour après un long repos bien mérité. Mérité non pas vraiment, juste un manque d'inspiration, d'envie d'écrire qui revient petit à petit alors je me lance !

Pour ce come-back, j'ai envie de vous parler des petits bruits de mon immeuble, pas de disputes ni d'ébats sexuels au menu. Tout simplement des sons que j'entends chaque matin quand je me prépare à aller travailler. Toujours les même, qui me font penser que chacun a sa routine quotidienne.

Vers 7h15, la même sonnerie de réveil Iphone (on la reconnaît facilement) qui retentit sans cesse dans la cour de l'immeuble, qui me fait dire que 1/ la personne dort la fenêtre ouverte 2/ la personne qui l'a programmée ne l'entend même pas 3/ cette même personne arrive probablement en retard tous les matins

Quelques minutes après, j'entends un réveil strident retentir également dans la cour, tellement fort que son propriétaire s'empresse de l'éteindre rapidement ! Un  vrai concert de réveils !

Mais cela serait moins drôle si tous les jours, presque à la même heure, il n'y avait pas ce téléphone rétro, à la sonnerie digne d'une sirène de pompiers, qui sonnait longtemps, puis reprenait après quelques minutes de repos. Qui donc se permet de téléphoner si tôt et tous les jours ?!

Pendant ce temps là, on peut entendre la gardienne s'affairer dans les poubelles (nettoyage, sortie, triage) puis s'en suit l'arrosage des plantes sans fin, qui fait que quand c'est l'heure de passer dans la cour, il faudrait des bottes pour ne pas prendre l'eau !

Mais les bruits les plus mignons sont ceux de deux parents avec leur bébé, la chambre étant collée à la mienne, qui chantent des comptines ou de la variété selon leur humeur. Ils respirent le bonheur, en tout cas à travers les murs...

Je m'habitue à ces nouveaux bruits depuis mon emménagement il y a un mois, et après quelques semaines ils ont finalement pris part dans mon quotidien et cela m'amuse.

Les joies de la vie en immeuble, ses inconvénients pour certains, mais que j'accepte car j'aime les bruits de la vie des autres.

 

Jeu-concours-gagnez-une-journee-exceptionnelle-sur-le-tourn.jpg

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 06:15

 

9782258077478.jpgNous sommes exactement à 46 jours de Noël et les marques l'ont bien compris puisque à la télé c'est le défilé des jouets !

Ce matin, en allumant la télé, j'étais directement sur M6 et sur la plage horaire de "Disney Kid Club". Qui dit "kid" dit enfant, et donc les publicités pour jouets. Et j'étais en plein dedans : Gogo le chien, Lego spécial Harry Potter, Barbie Baby Sitter... à la fin j'étais perdue. Ne sachant quoi commander ! Alors imaginez ce que ressentent les enfants ! 

Et je me suis souvenue que ce week-end j'ai feuilleté un livre génial qui m'a replongée directement dans mon enfance : "Nos jouets 70-80". A peine quelques pages tournées et mes jouets préférés surgissaient de nul part. L'incontournable téléphone rouge blanc et bleu  à cadran tournant, qui faisait un bruit pas possible et qui nous permettait d'avoir nous aussi nos conversations de "grands". Barbie bien sûr, avec sa remorque rose qui se déployait en tente géante. Elle aura d'ailleurs traversé mon jardin en long et en large celle-là. Les Petits Malins, ces petits lapins en daim habitant Malinville. J'avais l'école dans le style "petite maison dans la prairie", j'étais toujours overbookée avec ça. Bien entendu je ne reviendrai pas sur l'épisode douloureux des Playmobil et de la très jolie maison bourgeoise attendue 10 Noël de suite (cf mon article "Le Monde Joyeux des Playmobils" il y a un an).

Donc, si vous avez envie de refaire un tour en enfance n'hésitez pas ce livre vous permettra de remonter dans le temps. Et on y découvre des choses étonnantes, comme le fait que Barbie avait des cousines aux cheveux étranges...

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 06:15

Bon-Pour-copie-1.JPG

Il y a quelques mois, une petite boîte sensationnelle chez un libraire a  attiré mon regard: 96 bons d'excuse pour assumer sa paresse sans complexe. 

Je l'ai ouverte, et j'ai trouvé ça tout simplement génial. Je me suis empressée de l'acheter et de l'apporter chez moi. Le 1er bon que j'ai sorti c'était celui-ci : "bon pour ne pas vider le lave-vaisselle" car cette corvée est celle que je remets toujours à plus tard. Quant à mon conjoint, il avait opté pour "bon pour ne jamais repasser de ma vie",  justifiant ainsi ma dure tâche de repassage de chemises.

Le concept est vraiment sympa, une manière de dire avec humour qu'on ne veut pas faire telle ou telle chose. Et il y en a pour tous les goûts : "bon pour ne pas faire l'amour" à poser délicatement sur l'oreiller de son mari avant de se coucher, "bon pour être augmentée" à glisser sous la porte de son patron un lundi matin, "bon pour faire la bitch" si on sort avec ses copines...

Chaque carte a sa couleur, son petit dessin, et existe en double si jamais on en perd une ! Un cadeau sympa à offrir à Noël !

 

Bons pour flemme des paresseuses, édition Marabout, 6,90€

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 06:00

chaussures-copie-1Ah les talons !!! Si l'on m'avait dit un jour que j'en porterai (enfin je pense surtout aux années 2003-2010), j'aurais certainement dit "jamais de la vie", "non ça ne me va pas du tout". C'est ce qui a du se passer d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, j'ai acheté ma 1ère paire en juillet 2003, avec deux copines qui en portaient déjà. On aurait d'ailleurs dit que c'était inné. Pour ma part, après un défilé en mode "canard" dans la boutique, j'ai décidé de les acheter pour faire bien... puis de les refourguer discrètement à ma mère, préférant mes baskets. Fin de l'histoire. Je suis restée à plat.

L'an dernier (j'entends déjà certaines filles s'étouffer), à seulement 28 ans presque 29, j'ai commencé à m'y intéresser et j'ai craqué pour une jolie paire noire chez Minelli. Puis une 2ème... Il y a quelques mois une 3ème vient de rejoindre la maigre tribu (quand je pense à mes copines qui en ont des dizaines j'ai honte !). Je me retiens de toute mes forces pour ne pas constituer une équipe sous peu.

Et j'adore la vie en talons ! Étant naturellement grande (1m73 tout de même) il n'est pas facile de l'être encore plus, surtout quand on dépasse largement son boss. Quoique... Mais ça affine, ça donne un style et surtout c'est élégant ! Et désormais j'ai du mal à envisager une journée de travail sans une de mes 3 paires aux pieds. J'ai toujours un faible pour les ballerines (dites vous que c'est toujours mieux que mes baskets non?!) mais mon prochain achat sera avec talons ! Je sais, il m'en aura fallu du temps...

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 20:38

photo-copie-1.JPG

Le Nutella® a eu grandement raison de moi ce soir ! A la petite cuillère (cf photo), sans pain...

Je l'avoue sans honte : j'ai subitement replongé dans le pot. Et ce fut divinement bon !

Après des semaines d'abstinence, non sans une pensée pour lui, il a fait une réapparition soudaine. Je cherchais simplement du miel, mais le concepteur du rayon avait rangé le Nutella juste à côté. Mince alors ! Comme si nos chemins devaient se croiser... Juste au moment où je songe sérieusement à perdre 5kg.

Quoi qu'il en soit, je suis ravie de l'avoir comme invité pour quelques jours, car oui, vraiment, un pot de Nutella ne dure que très peu de temps chez moi (surtout de cette taille là). D'ailleurs vous noterez que je n'ai  pris ni le grand ni le moyen format, mais le plus petit du marché ! C'est déjà bien non ?!

Sur ce, il est temps de le mettre au placard pour la nuit... Jusqu'à demain soir?!

 

 

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 10:22

Pour la petite histoire, sachez que je n'achète jamais de pain à la boulangerie.

Je vois une petite boulangerie très jolie tout près de chez moi. Je me dis que pour une fois je devrai me lancer, une bonne baguette pour le déjeuner ça pourrait être plutôt sympa. Je sais que sur moi je n'ai même pas 1€, mais je sais aussi qu'une baguette coûte environ 0,90€. Je m'approche...

J'entre, déjà conquise par l'intérieur très chaleureux, et je demande une baguette. Là, la boulangère me dit "1,10€ s'il vous plaît". Mince alors, je n'aurai pas ma baguette ! Je lui demande pourquoi c'est si cher, elle m'explique qu'ils ne font que des baguettes "traditionnelles". Je comprends mieux. Je m'excuse auprès d'elle de ne pas avoir assez, et j'allais partir quand elle me dit "ce n'est pas grave, prenez-la vous reviendrez demain me donner ce qu'il manque". "Pardon ?! Mais vous ne me connaissez même pas, c'est ma 1ère fois ! Qui vous dit que je vais revenir?!". Et là elle me dit "j'ai confiance, et puis il n'y a pas mort d'homme pour 0,20€". Je la remercie 3 fois, je me demande si on est bien en France, et je repars la bouche grande ouverte d'étonnement. Tellement étonnée que je m'empresse de contacter ma mère pour lui raconter (ce qui me rassure c'est qu'elle fût très surprise aussi) !

Cette petite histoire pour dire, tout simplement, que je pensais réellement que ces temps de confiance entre commerçant et client étaient révolus. Nous sommes en pleine crise tout de même ! Et il y a des gens malhonnêtes partout ! Les arnaques fleurissent ! Mais cette boulangère, très jeune au passage, a su détecter en moi ma bonne foi. Elle ne s'est pas trompée, je suis revenue l'après-midi même lui rendre son dû !!!

 

1712657-2316602.jpg

La Fournée d'Augustine, 24 place de la Nation, Paris

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 09:13

Je rentre du travail et dans le métro un homme aux tempes grisonnantes est en face de moi. Il a l'air d'avoir la quarantaine. Il sort un magazine de sa sacoche. Auto-Moto ? L'équipe ? Cosmopolitan !!

Je regarde deux fois quand même, c'est bien ça, il lit un magazine féminin ! Et il a l'air tellement absorbé par ce qu'il lit que ça m'amuse beaucoup. Il n'en décrochera pas jusqu'au terminus.

Je me suis demandé s'il ne l'avait pas acheté pour sa femme, et s'il n'en profitait pas pour s'informer des dernières tendances féminines, de ce qui justement pourrait améliorer son couple ! Car Cosmopolitan donne toujours de bons conseils !

Si c'est le cas, je trouve ça plutôt malin de la part de cet homme d'aller directement à la source pour mieux comprendre sa compagne, voire la surprendre avec les nouveautés du moment. Et puis quel courage de lire un magazine féminin sans être gêné par le regard des autres !

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 09:50

Un temps de rêve, du gigot et des flageolets à n'en plus finir... c'est Pâques 2011 !

Et qui dit Pâques, dit chocolats. Comment penser à manger les lapins, les cloches et autres gourmandises quand on se dit depuis 1 mois qu'il est temps de se prendre en main pour être belle en bikini dans quelques semaines ? Comment dire non à Mamy quand elle vous offre un énorme oeuf et qu'elle insiste pour que vous le goûtiez tout de suite ?

Pâques est avant tout la fête religieuse la plus importante spirituellement puisqu'elle symbolise la résurrection de Jésus, mais c'est aussi la torture du chocolat car après un week-end de 3 jours de festivités on rentre chez soi le sac rempli de tentations... qu'on a du mal à laisser dans un coin !

 

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans BILLETS D'HUMEUR
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 21:06

Si vous souhaitez dîner avec quelques amis, ou boire un verre accoudé au comptoir tout en écoutant du bon son c'est au Bizz'Art qu'il faut aller ! Situé sur le quai Valmy qui borde le Canal St Martin, ce restaurant/club/concert offre une ambiance chaude et électrique, avec une belle mezzanine surplombant la scène. 

Pour ma part j'ai testé cet endroit un soir où un groupe soul donnait envie de lâcher ses couverts et danser sur des grands "classiques" tels Snoop Dog, Michael Jackson... brillamment revisités. Les gens non attablés bougeaient leurs membres avec ardeur, quelques excellents danseurs passaient même sur la scène devant une foule en délire.

De part et d'autre de la salle j'ai pu observer des hommes en chemise cravate se défouler élégamment après une dure journée de travail, ou bien encore un couple danser en symbiose totale sans jamais perdre le rythme avec un déhanché de rêve...

Seul bémol, la musique trop forte qui ne permet pas de discuter même avec son voisin de table sans terminer la soirée sans voix; et la chaleur insupportable même assis.

Le site : link

 

Bizzart00.jpg

Partager cet article

Published by Carotte & co - dans LIEUX
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog